Michael Jackson archives:
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Archives, partages, traductions, vidéos, audios et litteraires:
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-47%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire microSDXC Ultra 128 Go + Adaptateur SD
14.72 € 27.99 €
Voir le deal

 

 interview novembre 1996

Aller en bas 
AuteurMessage
cerbere
Admin


Messages : 106
Date d'inscription : 12/12/2011

interview novembre  1996 Empty
MessageSujet: interview novembre 1996   interview novembre  1996 EmptyJeu 22 Mar - 20:04

Michael Jackson : "Chaque interview que j'ai faite, j'ai été forcé. Et vous (les fans) avez été si gentil avec moi, c'est la seule raison pour laquelle j'ai accepté de faire celle-ci. "

Question : Quelles sont les choses qui te rendent furieux?

Michael Jackson : Je crois en la perfection, et j'essaye de créer cela dans chaque chose que nous faisons. Nous ne semblons pas y aller totalement, mais je crois en l'exécution parfaite. Et quand nous n'allons pas au moins à 99,9%,je deviens tellement troublé, et voilà ce qui me dérange.

Question : Vas-tu sortir une nouvelle vidéo de l'album HIStory

Michael Jackson : Il y aura encore beaucoup de sortie pour l'album HIStory. Nous avons "GHOSTS" (Court Métrage) qui arrive, qui est un gros projet, et Stranger In Moscow, et cela va juste continuer et continuer. Je veux dire, nous sommes à 28 Millions d'albums maintenant, autre chose que ce que la presse continue d'affirmer-La presse à scandale- Ils sont terrible. Ne lisez pas la presse à scandale. C'est quelque chose que vous (les fans) vous pouvez faire. Ne lisez pas ces histoires, elles ne sont pas vraies. Ils écrivent des histoires pour vous induire en erreur et vous les rendez riche. Ce n'est pas vraies, c'est immonde, c'est de la camelote. Croyez ce que je dis.

Question : Pourquoi portes tu un masque de soie dans tes dernières apparitions ?

Michael Jackson : Parce qu'avec le temps, la condition de ma peau empire. Je déteste dire cela. J'ai le vitiligo, et je suis totalement, complétement allergique au soleil. Je ne suis même pas censé être à l'extérieur actuellement. Même si je suis à l'ombre, les rayons de soleil peuvent détruire ma peau.

Question : existe-t-il des chansons que tu as réalisé que tu ne voulais pas?

Michael Jackson : Pas que je sache. Quelques chansons de la période Motown, les premières chansons, je me souviens que je me mettais en rage avec le compositeur parce que je voulais chanter d'une certaine façon et qu'il voulait que je la chante d'une autre façon. Et je devais appeler B. Gordy, qui était le propriétaire de la compagnie. Il disait : "Attend, laisses Michael faire ce qu'il veut, je suis sur qu'il a raison. C’est arrivé plusieurs fois"

Question : Quel était l'atmosphère entre les stars de la Motown : Compétitive ou amicale?

Michael Jackson : Extrémement amicale. Marvin Gaye avait l'habitude de venir à la maison au moins deux fois par semaine pour jouer au basket avec mes fréres. Stevie Wonder venait pour les rassemblement et les fêtes, j'allais à la maison des Supremes et Diana Ross invitait d'autres filles, c'était réellement, sincèrement, une famille heureuse. Nous avions une équipe de Baseball qui jouait contre une autre, et j'étais réellement petit, mais ils me laissaient prendre la batte, c'était une famille heureuse et ils me manquent tous, même les Temptations, ils venaient à la maison tout le temps.

Question : Vas-tu réenregistrer la "HBO Spécial" que tu as annulé l'année dernière?

Michael Jackson : Oui, nous prévoyions cela en Afrique du Sud.

Question : As tu été, au moins une fois, effrayé d'aller sur scène?

Michael Jackson : Non, je ne me souviens pas d'avoir été effrayé de monter sur scène. Je suis plus à l'aise sur scène, que de donner cette interview maintenant!

Question : Vas-tu donner des concerts ici, aux Etats Unis?

Michael Jackson : J'aimerais... Nous prévoyons cela pour l'année prochaine.

Question : As tu déjà planifié de retravailler avec Q. Jones?

Michael Jackson : J'aimerai bien retravailler avec Q. Jones. La porte est toujours ouverte. Nous sommes réellement amicaux l'un envers l'autre. Mais j'aime juste les challenges, faire différentes choses et expérimenter. Il est une personne trés affectueuse et je l'aime beaucoup.

Question : Si tu pouvais passer une journée dans l’anonymat le plus complet, où irais-tu? Et que ferais-tu?

Michael Jackson : Probablement aller à Neverland ou sur une île isolée quelque part. Qu'est-ce que je ferais? Probablement écrire de la musique ou créer une sorte de musique pour aller sur scène ou quelque chose... Quelque chose de créatif. Je ne m'arrête jamais de travailler.

Question : Est ce que la vraie Billie Jean sait à propos de la chanson? Et si oui, qu'elle a été sa réaction?
Michael Jackson : Il y a une fille nommé Billie Jean, mais ce n'est pas cette Billie Jean. Billie Jean est une sorte d'anonyme. Cela représente un bon nombre de filles qui ont l'habitude d'attendre autour des portes des backstages et cela avec n'importe lequel des groupes qui viennent dans la ville avec qui elles voudraient avoir une relation. Et je pense que j'ai écrit cette chanson grâce à l'expérience de mes frères quand j'étais petit. Il y avait beaucoup de Billie Jean dehors. Chaque fille prétendait que les chansons s'apparentaient à l'un de mes frères.

Question: Lesquelles de tes chansons sont autobiographiques?

Michael Jackson : "Stranger In Moscow", "Heal The World", "We Are The World", "I'll Be There"... Ces types de chansons.

Question : Qu'est ce qui-t-a inspiré "Stranger In Moscow" (Etranger à Moscou)?

Michael Jackson : Je l'ai écrit à Moscou. Les paroles sont totalement autobiographiques. Quand vous entendez les lignes: "Here abandonned in my fame... Armagedon of the brain" ("Dans cet endroit, livré à la solitude de ma renommée, une bataille décisive se livrait en moi") à ce moment, dans la dernière tournée, quand nous étions à Moscou. C'était réellement ce que je ressentais. C'est quelque chose qui se créee par lui-même ; cela tombait entre mes genoux, parce que c'était la manière que je me sentais à ce moment. Juste seul dans mon hôtel, il pleuvait et j'ai juste commencé à l'écrire.
Revenir en haut Aller en bas
https://mj-archives.meilleurforum.com
 
interview novembre 1996
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Michael Jackson archives: :: Littératures:-
Sauter vers: